Philippe Thibault, enseignant à la retraite, astrophile & astrologue amateur

Au Québec l’année dernière, j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Jean Paul Michon. Cette rencontre fortuite et conviviale m’habite encore pleinement.

La découverte de l’immense travail de fond sur la construction de son double zodiaque, étonnamment précis, m’a fait découvrir de multiples approches enrichissantes pour une lecture plus approfondie de notre thème.

Cette ouverture totale au « double zodiaque » est une aubaine pour aller plus profondément à la recherche de soi-même. C’est un « grand plus » pour l’art d’uranie, bien loin des contradictions habituelles et des vues étriquées, souvent partisanes entre les sidéralistes et les tropicalistes.

Un très grand merci à Jean Paul Michon pour sa grande disponibilité et son érudition.

 

Vous avez aimé cet article ? Recommandez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *