Carte du ciel de René Lévesque

René Lévesque

 René Lévesque est décédé le 1er novembre 1987, cela fait 25 ans déjà. Dans la mémoire collective des Québécois, René Lévesque représente l’homme qui voulait leur donner l’autonomie politique. Malgré son charisme indiscutable, mais aussi à cause du sabotage de frénétiques fédéralistes, tels que Pierre-Eliot Trudeau et Jean Chrétien, la souveraineté du Québec n’a jamais réussi à faire le consensus. Compte tenu de l’immigration massive, le peuple québécois est aujourd’hui moins nombreux à ressentir le besoin d’autonomie politique. Il sera donc plus difficile d’obtenir un jour cette souveraineté.

La carte du ciel de René Lévesque

« Il y a corrélation entre sa carte du ciel, sa personnalité et

l’état du Québec après son passage comme Premier Ministre du Québec »

“Ce qui frappe quand on regarde la carte du ciel de René Lévesque, c’est l’axe des maisons II et VIII. La maison II est en Lion sidéral. La couleur bleue indique des blocages qui touchent le Soleil, siège de l’ego. L’énergie du Soleil en Lion est comme barrée. Le Soleil reçoit trois aspects de blocage (45° à Mercure, 15° à Vénus et 15° à Neptune). Cela représente une sorte d’impossibilité à s’imposer ou à s’affirmer comme individu, en quelque sorte, un Soi faible. La frustration intérieure est grande (il fume trop). Puis à l’autre bout de l’axe, la maison VIII en Verseau sidéral est très forte. Cette maison nous parle d’intégrité morale. Uranus est en Verseau sidéral dans son signe et fait, avec Neptune, le gouverneur tropical, un aspect de mission (154°). C’est pour cela que cette maison est colorée en vert. Alors que de l’autre côté le Soleil est complètement bloqué, là, Uranus reçoit deux aspects énergétiques, les deux gouverneurs de la maison IV (180° à Vénus  pour le sidéral et 120° à Pluton pour le tropical) qui représente le sens du pays, nos traditions, nos valeurs. Cette situation astrologique permet de comprendre que, malgré cette difficulté à s’imposer comme individu, René Lévesque est totalement conscient des manœuvres politiques qui enferment le Québec dans un état d’asservissement face aux lobbies industriels anglo-américains. Cette maison VIII affirme clairement son intention de prendre le pouvoir tout en respectant l’adversaire : faire la « souveraineté association ». Il semblerait qu’à cause de ce manque d’affirmation de soi, il n’ait pas réussi à imposer ses idées et surtout à obtenir ce dont il rêvait depuis son enfance : «Être maître chez nous, au Québec».”

Nota Bene: l’astrologie du Double Zodiaque observe principalement les doubles influences simultanées du tropical et du sidéral. Cela peut être une seule planète qui agit sur les deux maîtres d’une même maison ou bien tout type d’interaction dual. Pour savoir si l’interaction est duale, il suffit de savoir que chacun des aspects d’une même colonne dans le « Tableau des aspects » (livre sur les Douze Clefs du Double Zodiaque) peut être présent dans une influence duale. C’est la raison pour laquelle, ils reçoivent la même coloration dans une carte du ciel telle que présentée sur notre site web.

1)      René Lévesque est né triste et frustré

Les deux gouverneurs de sa carte du ciel, ceux qui gouvernent l’ascendant, sont situés dans le seul secteur bloqué de sa carte du ciel en Lion sidéral, Vierge tropicale. Lorsque les deux luminaires (Soleil & Lune) se retrouvent ainsi situés, nous avons affaire à une personne qui n’est pas heureuse et qui en rejette la faute sur les autres. La Lune représente l’âme et indique comment les événements sont vécus. Tout est assombri, tout est perçu avec une sorte de distorsion négative. René Lévesque est d’une tristesse permanente. De même, le Soleil montre un état d’esprit assombri pas un manque de volonté de s’en sortir. En plus d’être dans un signe bloqué, les deux luminaires reçoivent chacun des blocages. L’aspect de mission de la Lune, gouverneur sidéral à Jupiter (25°) le guidera vers son destin de leader charismatique de l’indépendance du Québec. Le carré de Mars à la Lune lui occasionnera des prises de conscience salutaires. La Lune s’associe à Vénus pour faire avec Pluton un aspect de talent (72°) qui lui donne un sens profond de ce que représentent les valeurs du pays, le Québec.

2)      Irresponsable sur le plan financier

La maison II donne des indications sur la capacité d’une personne à s’assumer financièrement. Le risque pour un pays est de voir arriver à la tête de l’état une personne qui n’a pas su se battre pour assumer son existence. René Lévesque avec cette maison II colorée en bleu (bloquée) représente un mauvais scénario pour le pays. Il n’a pas conscience de ses propres besoins financiers, comment pourrait-il pourvoir à ceux de son peuple? Cette maison II en Lion sidéral et Vierge tropicale est bloquée par l’aspect de 45° entre le Soleil et Mercure, les gouverneurs sidéral et tropical. De plus, le Soleil, siège de l’ego, reçoit deux autres aspects de blocage. Le Soleil 15° à Neptune génère une légère dépression qui l’amène à fumer cigarette sur cigarette. L’autre aspect de blocage avec Vénus pèse beaucoup, car il vient faire la paire avec Mercure. En se couplant, les deux planètes Mercure et Vénus représentent une clef de blocage entre le Soleil et les maisons III et IX. Cela explique que les considérations pécuniaires ne font pas partie de son champ de vision quand il véhicule ses idées. Son plus grand défi sera donc d’apprendre à conscientiser la valeur de l’argent, à gagner sa vie et à faire preuve d’humilité face au besoin d’argent. L’exemple le plus flagrant est qu’il refusera de recevoir un salaire du Parti indépendantiste pendant la période des deux mandats consécutifs de 1970 & 1973 où il ne sera pas élu à l’Assemblée Nationale. Cette forme d’inconscience face à l’argent peut, pour un chef d’État, précipiter le pays vers la faillite. Ce manque d’exigence matérielle pour lui-même devient par extension celui de son peuple. Le peuple ne peut se contenter de belles idées pour nourrir ses enfants. On peut dire de René Lévesque qu’il n’a pas géré les finances de l’état avec la prévoyance d’un bon père de famille, car il n’était pas un bon père de famille sur ce plan-là.

3)      René Lévesque est un brillant journaliste

Les deux gouverneurs de la maison III (communications) sont aspectés avec les deux maîtres de la maison VIII. Son rôle de journaliste est celui d’un contrepouvoir. Ce travail ne sera en fait qu’un tremplin pour sauter dans l’arène politique. Les événements lui en donneront l’occasion. Vénus, gouverneur tropical de la maison III, est exaltée par l’opposition avec Uranus. Vénus est donc très puissante en termes de communication. Vénus observe la cohérence globale dans la vie des politiciens. Ces observations sont exaltées par cette opposition à Uranus maître de la maison VIII sidérale. La conjonction de Mercure maître sidéral de la maison III avec Jupiter lui permet de suivre dans le détail tout ce qui se passe dans l’environnement social.

4)      René Lévesque recherche toujours le consensus

 Il a été marqué par son enfance à New-Carlisle, sur les bords de la Baie-Des-Chaleurs, en Gaspésie. Dans cet environnement, il y a confrontation continuelle entre les francophones et les anglophones. Ce melting pot de populations d’origines diverses, immigrées avec leurs cultures et leurs religions, le choque. Il cherche son identité de francophone à travers cette volonté de la Reine d’Angleterre de faire de tous les habitants, des sujets britanniques. Cette maison IV en Balance sidérale et Scorpion tropical représente bien cette volonté de se faire respecter face à ce puissant rouleau compresseur que représente l’univers anglophone. Les deux gouverneurs Vénus et Pluton sont très bien aspectés par la Lune, gouverneur karmique de la maison IV, par une conjonction à Vénus et un Quintile à Pluton. Son sens de la stratégie, que l’on retrouve dans sa passion pour le bridge ou le poker, vient de cette configuration. Vénus qui représente la recherche d’harmonie et le charme est très puissante. Malgré qu’elle soit en Lion sidéral dans ce signe bloqué (bleu), elle est encadrée par les deux luminaires. Aspectée par plusieurs Demi-sextiles à Mercure, Jupiter et Neptune. Elle est aussi exaltée par l’opposition à Uranus. La recherche d’une paix et la volonté d’un consensus sont très ancrées dans l’âme de René Lévesque.

5)      Préparer l’avenir de nos enfants

René Lévesque a un projet au fond de lui, c’est un projet de pays. Pour lui, il faut préparer un avenir prometteur pour la jeunesse. La maison V en Scorpion sidéral, Sagittaire tropical représente bien sa stratégie de guerre pour imposer son projet. Avec le Scorpion sidéral, il faut prendre sa place. Avec le Sagittaire tropical, il faut trouver les moyens de développer des lois qui permettront de cohabiter en paix. Pluton reçoit deux aspects de talents de la Lune et de Neptune (maître karmique de la maison XII) et un beau trigone à Uranus. Ses intentions sont fraternelles, mais fermes. Jupiter reçoit un aspect de mission de la Lune et une conjonction à Mercure qui expliquent les intentions très solides de René Lévesque d’agir avec une grande compassion pour les siens, car ses deux planètes, Mercure et la Lune, représentent les deux gouverneurs de la maison XII, le siège de la compassion face aux injustices sociales que vivent les habitants du pays.

6)      Prendre position pour la classe ouvrière

Pour lui, les industriels, propriétaires anglophones du Québec, sont des requins qui n’ont aucun sentiment pour les Québécois. Ils étaient les « Nègres Blancs d’Amérique » comme l’a si bien décrit Pierre Vallières dans son livre qui raconte la société québécoise des années 1960. Ils auront leur défenseur avec René Lévesque. La maison VI est en Sagittaire sidéral, Capricorne tropical. Il s’agit ici de passer du rêve à la réalité. René Lévesque a une mission de vie grâce à l’aspect de mission entre Jupiter et la Lune et la conjonction à Mercure, celle d’apporter des conditions de travail et de vie décentes à la population. Il tirera sa force de sa compassion pour les plus démunis. Saturne, qui représente le côté tropical de cette maison, montre les difficultés à imposer ses idées. L’aspect de blocage entre Saturne et Mars (maître sidéral de la maison X) fait que ses idées peuvent être parfois extravagantes et inapplicables. Il aura du mal à établir des compromis avec le monde syndical trop gourmand, ce qui amènera les finances de l’État au bord de la faillite.

7)      Partenaires incorrigibles

René Lévesque avait un problème avec ses partenaires. Lui-même étant incapable de respecter une contrainte, il ne supportait pas qu’on lui impose quoi que ce soit. Irrévérencieux avec l’autorité, il attirait à lui des gens de même profil. À l’intérieur de son parti, cela ressemblait souvent à une cacophonie d’ego. La maison VII est en Capricorne sidérale, Verseau tropical. Saturne reçoit deux aspects de blocage (15° à la Lune et 75° à Mars). Défiant l’autorité, il était lui-même défié dans son autorité. Il est rare aussi de voir un homme de cette notoriété publique, avoir plusieurs conjointes et autant d’enfants. Il était incapable d’assumer ses responsabilités de père de famille, abandonnant les femmes avec leurs enfants les unes après les autres. Ce qui sauvera les apparences, c’est le côté tropical (publique) de cette maison VII en Verseau avec Uranus qui est très bien aspecté avec un trigone à Pluton et un aspect de mission à Neptune faisant de lui une personnalité très attachante. L’opposition d’Uranus à Vénus fera de lui un coureur de jupons et charmeur insatiable.

8)      Maître chez nous au Québec

Pour René Lévesque, il y a une différence entre sortir les anglophones du Québec et l’idée de trouver un terrain d’entente avec eux. Ce n’est pas un séparatiste, mais plutôt un partisan de la « Souveraineté Association » telle qu’elle a été développée en Europe avec le traité de Maastricht. Pour lui, « The Rest Of Canada (ROC) » n’est pas l’ennemi, mais les Québécois doivent être les maîtres chez eux. Ce qui le rebutait le plus était de voir que dans les compagnies anglophones, les Québécois ne participaient jamais à l’encadrement ni à la direction de l’entreprise. Tous les cols blancs étaient des anglophones. Les Québécois étaient considérés comme du « Cheap labor ». Il y a ici une nuance fondamentale sur le plan spirituel. René Lévesque fait la différence entre s’affirmer comme peuple et haïr ses voisins. Cet aspect de mission de sa maison VIII (colorée en vert) est ici très important. L’aspect de mission en Uranus et Neptune doit être bien compris. Il est d’une grande subtilité et d’une grande spiritualité. Uranus veut défendre son peuple et Neptune tient à respecter tout le monde quel que soit ses origines culturelles et raciales. L’aspect de mission se veut un compromis exemplaire pour tous.

9)      Autodidacte et sûr de lui

René Lévesque dévorait les livres. C’était un véritable rat de bibliothèque. Le maître sidéral de sa maison IX, Neptune, est garni d’aspects significatifs. Neptune reçoit des aspects énergétiques de Mercure, Vénus, Jupiter et Mars. De plus, Neptune reçoit un aspect de mission d’Uranus et deux aspects de talents de la Lune et Pluton. René Lévesque voyagera beaucoup; d’abord comme reporter de guerre pour les Américains puis comme journaliste pour Radio-Canada. À ce sujet-là, l’aspect de blocage entre Neptune et le Soleil (15°) nous explique sa difficulté à accepter la conscription qui s’en vient au Canada au début de la Seconde Guerre mondiale et qui le fait fuir le Québec grâce à son enrôlement dans l’armée américaine comme journaliste. Le côté tropical de sa maison IX explique son intolérance envers les discours malsains des fédéralistes qu’il a du mal à accepter. Mars fait un carré à la Lune et un aspect de blocage (75°) à Saturne (toujours ce refus d’abdiquer face à l’autorité).

10)   René Lévesque homme d’État charismatique

Pour les Québécois, René Lévesque est devenu une icône. Qu’on l’aime ou non, tous sont d’accord sur ce fait. Mars, Dieu de la guerre, gouverne le Bélier sidéral de sa maison X. Mars reçoit un trigone de Neptune apportant ainsi l’inspiration pour sa mission charismatique. L’aspect de recherche de Mars à Pluton lui apporte la stratégie d’attaque sur l’échiquier de la vie politique. Le Carré de Mars à la Lune lui apporte colère et résignation. L’aspect de blocage entre Mars et Saturne (gouverneur karmique de la maison X) le voue à l’échec. Cela lui donne une méfiance malsaine envers tout ce qui représente une autorité qu’il n’est pas capable d’accepter (Reine d’Angleterre, Armée canadienne, autorité fédérale, etc.) Il traitera d’ailleurs le gouvernement de Robert Bourassa de « mou » et de « pantin » pendant la crise d’octobre 1970 face au gouvernement fédéral de Trudeau. L’aspect tropical de sa maison X en Taureau lui apporte une dimension diplomatique. Vénus, gouverneur du Taureau, est fortement mise en valeur par des aspects énergétiques (Lune, Mercure, Jupiter, Uranus et Neptune). Le blocage de Vénus – Soleil de 15° lui donne cet aspect sombre et pessimiste que l’on retrouve dans sa célèbre affirmation : « Si je vous ai bien compris, vous êtes en train de dire : “à la prochaine fois” », alors qu’il vient d’apprendre l’échec de son référendum sur la souveraineté du Québec le 20 mai 1980. C’est aussi cet aspect qui l’a fait appeler le « Fidel Castro du Nord » par les Américains. Car Vénus, bloquée par le soleil, donne l’image d’une personne qui n’est pas intéressée par l’argent, ce qui déplait aux gens du Sud.

11)   Homme incapable d’imposer son leadership

René Lévesque a des convictions profondes et bien établies. Toutefois, au lieu de communiquer sa stratégie, il préfère laisser chacun manifester ses propres frustrations face au fédéral. Au lieu d’être un bon pédagogue, il a laissé le bateau prendre l’eau avec les idées que chacun voulait défendre. Il n’arrivera pas à transmettre avec suffisamment de clarté l’importance de son projet. Son orgueil personnel lui fait penser que son projet est évident pour tous. Cette arrogance l’empêche de faire valoir ce qui lui tient à cœur. Le blocage est manifeste dans sa carte du ciel. Il est dû au Soleil qui a des aspects de blocage avec les deux gouverneurs (15° à Vénus et 45° à Mercure) de la maison III et la maison XI. Il aurait certainement dû développer des alliances stratégiques avant d’aller sur les champs de bataille politiques. C’est sûr que, comme démocrate, il permettait à chacun de manifester son opinion, mais imposait rarement la sienne. Un dictateur aurait plutôt pris le taureau par les cornes et mis tout le monde au pas. Ce genre d’attitude est souvent difficile pour un démocrate. Il eut été préférable pour le Québec qu’il ait un ego fort pour s’imposer dans ce marasme d’idées que chacun voulait défendre.

12)   Homme de compassion

Les deux gouverneurs de la maison XII sont impliqués dans de nombreuses configurations de sa carte du ciel. La principale est celle qui voit les deux maîtres de la maison IX (les grands idéaux) interagir avec ceux de la maison XII. Cela signifie que toutes ses réflexions sur l’avenir du Québec étaient basées sur le constat des souffrances de son peuple subissant le pseudo esclavage des lobbies industriels anglo-américains. L’aspect de mission entre Jupiter et la Lune et la conjonction de Mercure à Jupiter nous parle de la même chose. Il y a entre ces deux configurations une notion de continuité karmique. Il est venu sur Terre pour aider à régler le problème de la souveraineté de son peuple.

Vous avez aimé cet article ? Recommandez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *